andante


andante

andante [ ɑ̃dɑ̃t; andante ] adv. et n. m.
• 1710; mot it. « allant », de andare
Adv. Mus. Indication de tempo désignant un mouvement modéré, assez lent, intermédiaire entre l'adagio et l'allegro.
N. m. Morceau exécuté dans ce tempo. Des andantes.

andante adverbe (italien andante, de andare, aller) Indication de tempo : modérément. ● andante (difficultés) adverbe (italien andante, de andare, aller) Prononciation [̃&ph98;&ph88;̃&ph98;&ph104;&ph89;], à l'italienne, en marquant les n et avec à la fin, ou [̃&ph88;̃&ph104;], à la française. Remarque En général, l'adverbe se prononce soit à l'italienne, soit à la française. En revanche, le substantif (un andante) se prononce presque toujours à la française. Orthographe Plur. : des andantes (avec s). ● andante nom masculin Partie de sonate, de symphonie, etc., exécutée dans ce tempo. ● andante (difficultés) nom masculin Prononciation [̃&ph98;&ph88;̃&ph98;&ph104;&ph89;], à l'italienne, en marquant les n et avec à la fin, ou [̃&ph88;̃&ph104;], à la française. Remarque En général, l'adverbe se prononce soit à l'italienne, soit à la française. En revanche, le substantif (un andante) se prononce presque toujours à la française. Orthographe Plur. : des andantes (avec s).

andante
adv. MUS D'un mouvement modéré.
|| n. m. Morceau joué dans ce mouvement.

⇒ANDANTE, adv. et subst. masc.
A.— MUSIQUE
1. Adv. signifiant « posément » et servant à indiquer un mouvement modéré, assez lent (intermédiaire entre adagio ou largo et andantino) :
1. Il ne s'agit d'ailleurs point ici de décider si une musique vraiment purgée de toute intention de signifier, une « musique pure », est possible, si celui qui inscrit au haut de sa portée andante, c'est-à-dire « en allant », ou allegro, c'est-à-dire « joyeux », ne fait pas déjà de la musique à programme...
J. BENDA, La France byzantine, 1945, p. 282.
Rem. Souvent suivi de déterminations qui en précisent le sens : andante cantabile « chantant », con moto « avec mouvement », giusto « juste », larghetto « large », maestoso « majestueux », sostenuto « soutenu », etc.
2. Subst. Partie d'une composition musicale qui doit être exécutée dans ce mouvement :
2. Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu conduire aucune œuvre de Mozart avec un sentiment plus vif et plus délicat, des nuances plus fines et plus justes qu'il n'a fait, il y a huit jours, de la symphonie en mi bémol : il a exprimé à ravir la grâce divine de l'andante, la légèreté du menuet, l'animation ardente et spirituelle du finale ...
P. LALO, La Musique, 1899, p. 373.
3. Les andante et les largo de ses sonates lui suffisent largement pour épancher les ombres et les lumières des profondeurs de l'âme océanique.
R. ROLLAND, Beethoven, t. 1, 1928, p. 156.
B.— P. compar. et métaph. :
4. Tu penses donc à ton tour que l'amour, comme tous les morceaux de musique qui se chantent en nous, symphonie, chansonnettes ou romances, a son andante, son scherzo et son final.
G. FLAUBERT, Correspondance, 1846, p. 301.
5. En politique, cela ne va pas trop mal, et, avec quelques années de cet andante et de ce piano, nous sommes à bon port.
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Correspondance, t. 1, 1818-1869, p. 110.
6. La douleur est chose très musicale, on peut presque en parler en termes de musique. Il y a des douleurs graves et d'aiguës, des andante et des furioso....
P. VALÉRY, Une Soirée avec Monsieur Teste, 1895, p. 134.
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[]. BARBEAU-RODHE 1930 note une durée mi-longue pour la 1re syllabe du mot. Pt ROB. et WARN. 1968 donnent 2 possibilités de prononc. : [] ou [andante]. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 151 écrit que le groupe an suivi de consonne ,,se prononce [] dans la plupart des mots étrangers : andante, andantino, angora, antiar, banco, banderillero, banjo, canter, etc.`` Mais FOUCHÉ (ibid., p. 152) précise que ,,En style d'orchestre, andante et andantino se prononcent plutôt à l'italienne andante, andantino, avec l'accent sur [dan] et sur [ti].`` En ce qui concerne l'e final, il dit, p. 158, qu'on ne le prononce pas dans le langage courant alors qu'on le prononce dans le style d'orchestre. Enq. ://. 2. Hist. :LAND. 1834, GATTEL 1841, NOD. 1844, BESCH. 1845 et FÉL. 1851 transcrivent le mot -dan-té ( = [])(cf. aussi PASSY 1914). LITTRÉ et DG donnent 2 possibilités de prononc. : an-dan-té et an-dan-t. Ac. 1835 écrit : andanté avec é accent aigu et fait la rem. suiv. : ,,quelques personnes prononcent l'É final comme un E muet et disent andante``. La forme andanté se trouve également ds Lar. 19e (qui précise que le plur. est inv. : des andanté), ds Ac. 1878 (,,on prononce aussi andante``; Ac. 1878 donne la préférence à cette dernière prononc. pour l'emploi subst. du mot) et GUÉRIN 1892. BESCH. 1845 emploie comme vedette la forme mod. andante (cf. aussi LITTRÉ et DG) et il précise au sujet de l'e final : ,,si l'on met l'accent sur cet é final, un andanté, on doit écrire au pl. des andantés avec un s`` (cf. aussi le plur. ds Nouv. Lar. ill.). Nouv. Lar. ill. écrit andante ou andanté. — Rem. ROB. signale que andante s'abrège andte.
Étymol. ET HIST. — 1. [1710 (S. DE BROSSARD, Diction. de mus. contenant une explication des termes Grecs, Latins, Ital. & Fr. les plus usitez dans la Mus., 6e éd. Amsterdam : Andante du verbe Andare. Aller, cheminer à pas égaux, veut dire, sur tout pour les Basses Continues, qu'il faut faire toutes les Nottes égales, & en bien séparer les sons)]. 1750 adj. (PRÉVOST, Manuel Lexique ds QUEM. t. 1 1959 : [andante] T. de musique, emprunté de l'Italien, pour indiquer que chaque note doit être jouée distinctement avec beaucoup d'attention à la mesure); 2. pris substantivement 1751 (Rousseau ds Encyclop. t. 1 : Andante [...] Ce mot écrit à la tête d'un air désigne, du lent au vîte; c'est le second des quatre principaux degrés de mouvement établis dans la Musique Italienne. Andante est un participe Italien qui signifie allant, qui va; il caractérise un mouvement modéré, qui n'est ni lent ni vîte, & qui répond à peu près à celui que nous exprimons en François par ces mots, sans lenteur); 1762 id. (Ac. : Andante : jouer un andante).
Ital. andante (part. prés. de andare « aller »), terme de mus., de même sens, attesté dep. le XVIIIe s., voir attest. de 1750 et 1751, supra.
STAT. — Fréq. abs. litt. :49.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BOUILLET 1859. — ROUGNON 1935.

andante [ɑ̃dɑ̃t; ɑ̃ndɑ̃nte] adv. et n. m.
ÉTYM. 1710; mot. ital., p. prés. de andare « aller ».
Musique.
1 Adv. Terme qui se met en tête d'un morceau pour indiquer un mouvement modéré (opposé à adagio et allegro). || Jouez ce passage andante, sans accélérer. || Andante cantabile, con moto, maestoso, etc.
tableau Abréviations en musique.
2 N. m. (1751, Rousseau). Air, morceau qui doit s'exécuter dans ce mouvement. || Jouer un andante.Spécialt. Second mouvement d'une sonate, d'une symphonie.
0.1 La duchesse doit être alliancée avec tout ça, dit François en reprenant la conversation aux Guermantes de la rue de la Chaise, comme on recommence un morceau à l'andante. Je ne sais plus qui m'a dit qu'un de ceux-là avait marié une cousine au Duc.
Proust, le Côté de Guermantes, Pl., t. II, p. 22.
1 L'andante fleurit et le piano rythme une plainte (dans le trio op. 97).
Édouard Herriot, Vie de Beethoven, p. 229.
Par métaphore :
2 L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver.
G. Sand, François le Champi, Avant-propos, éd. Garnier, p. 8.
3 Vous avez passé de l'allégro sautillant du célibataire au grave andante du père de famille.
Balzac, Petites misères de la vie conjugale, Pl., t. X, p. 911.
DÉR. (De l'ital.) V. Andantino.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andante — Andante, Andante «Andante, Andante» Сингл ABBA c альбома «Super Trouper» Сторона «А» Andante, Andante (на испанском) Сторона «Б» The Piper (Аргентина) Felicidad (Сальвадор) Выпущен февраль 1981 Формат …   Википедия

  • andante — ANDÁNTE adv. (Indică modul de executare a unei bucăţi muzicale) Cu o mişcare rară, liniştită. ♦ (Substantivat, n.) (Parte dintr o) compoziţie muzicală concepută în această mişcare. – cuv. it. Trimis de Alex, 21.01.2003. Sursa: DEX 98  andánte… …   Dicționar Român

  • andante — Ptkl (Tempobezeichnung der Musik) per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus it. andante, dem Partizip zu it. andare gehen , also eigentlich gehend, im Schritt .    Ebenso nndl. andante, ne. andante, nfrz. andante, nschw. andante,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Andante — An*dan te, a. [It. andante, p. pr. of andare to go.] (Mus.) Moving moderately slow, but distinct and flowing; quicker than larghetto, and slower than allegretto. n. A movement or piece in andante time. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Andante — Saltar a navegación, búsqueda Este término viene del verbo italiano andare (andar o, en sentido más estricto, ir). En música, este término indica un tempo de entre 76 y 108 ppm (pulsos por minuto), entre adagio y moderado. En el periodo romántico …   Wikipedia Español

  • andanté — ANDANTÉ. Terme de Musique pris de l Italien. Il se met à la tête d un air, pour marquer que cet air doit être joué d un mouvement modéré, ni trop vîte, ni trop lentement. Il ne s emploie que substantivement, en parlant De l air même. Jouer un… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • andante — s. m. [Música] Trecho musical que nem deve ser executado muito depressa nem muito devagar.   ‣ Etimologia: italiano andante andante adj. 2 g. 1. Que anda. 2. Que corre mundo. 3.  [Heráldica] Que está em atitude de andar. • adj. 2 g. s. 2 g.… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • andante — andante[b] (II)[/b] (izg. andȃnte) m <G andȁntea> DEFINICIJA glazb. polagan stavak ETIMOLOGIJA vidi andante[b] (I)[/b] …   Hrvatski jezični portal

  • andante — »mäßig langsam«: Das Wort wurde als musikalische Tempobezeichnung im 18. Jh. aus gleichbed. it. andante (eigentlich »gehend«) übernommen. Das zugrunde liegende Verb it. andare »gehen« beruht auf vlat. ambitare, einer Intensivbildung zu lat.… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Andante — »mäßig langsam«: Das Wort wurde als musikalische Tempobezeichnung im 18. Jh. aus gleichbed. it. andante (eigentlich »gehend«) übernommen. Das zugrunde liegende Verb it. andare »gehen« beruht auf vlat. ambitare, einer Intensivbildung zu lat.… …   Das Herkunftswörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.